Le métier de Derma-Facialist

« Facialist » le phénomène

arrive en Suisse avec

                    Eni Molnár

Les précurseurs de cette profession sont les Britanniques. Ne les appelez plus esthéticiennes, dites :

« Facialiste »

Qu’est ce qu’une Derma-Facialiste ?

Dans des villes comme Londres, New York et Los Angeles, la profession de Facialiste est très bien accueillie. Les soins du visage tels qu’on les nomme ne font pas seulement partie d’un nouveau « style de vie », mais donnent immédiatement une peau saine, radieuse et plus jeune, et s’ils sont pratiqués régulièrement, ils permettent d’obtiennent un résultat à long terme.

Les «Facials» sont des soins du visage anti-âge personnalisés de dernière génération, comprenant;  un nettoyage mécanique de la peau, une hydratation en profondeur, une réduction des rides, une amélioration de l’élasticité de la peau et un lifting naturel du visage. Seule une Derma-Facialiste experte dans les techniques de rajeunissement non-invasive peut offrir un soin du visage sûr avec un effet durable.

Qu’est ce qu’une Derma-Facialiste by Eni Molnár ?

Le métier de Derma-Facialiste est une esthéticienne diplômée qui au moyen d’une formation (masterclass) continue, se spécialise dans le traitement anti-âge du visage. Il y a deux types de Facialistes dans le monde*. La Facialiste et la Derma-Facialiste. La Facialiste est spécialisée dans les soins holistiques. En plus de ces soins, la Derma-Facialiste by Eni Molnár intègre l’utilisation des nouvelles technologies combinées aux dernières méthodes de traitements anti-âge ainsi que l’application de produits de dermocosmétique. 

En tant qu’expertes en traitements du visage, elles seront des vraies spécialistes en soins anti-âge maitrisant différentes technologies agissant en profondeur pour un résultat à long terme. Grâce à des soins réguliers spécifiques du visage, tenant compte de la qualité de la peau et des effets saisonniers sur celle-ci, elles pourront également coacher leurs clientes et clients pour obtenir une peau propre, jeune et en bonne santé. Un des objectifs sera également de pouvoir montrer à ses clients comment maitriser des soins professionnels à pratiquer chez soi. 

* Cela dépend principalement de la réglementation des pays. Cette réglementation peut être amenée à changer. Actuellement en Suisse, une esthéticienne diplômée a le droit d’utiliser certains appareils pour le traitement anti-âge.